Fêtes en conscience Consommer encore et encore !
Voilà comment je vis classiquement le mois de décembre.
Chaque année, je me réjouis de l’idée de cette période qui me connecte aux 1001 féeries de mon enfance. Au fil des ans, je me sens de moins en moins en phase avec ce que je vis. Enfant, je me souviens que nous allions nous balader dans certains quartiers avec mes grands parents, je découvrais avec magie les illuminations des maisons avoisinantes et les chants de Noël qui nous réchauffaient le cœur. Et puis nous récupérions de vieux morceaux de cartons ou encore des stocks de frigolite accumulés pendant l’année pour les transformer en étoiles filantes ou décorations pour le grand sapin du jardin.

J’en ai gardé un goût certain pour les grands déballages dès le début du mois de décembre et cette année plus particulièrement, j’ai été rechercher dans leurs cartons une série de figurines “made in USA” que j’ai collectionnées pendant des années.

J’aime les cadeaux, en faire et en recevoir mais j’ai de plus en plus de difficultés avec la ruée vers les achats en tous genres, parfois aussi inutiles que néfastes pour notre planète. Sans compter que quand je vois ce que nous pouvons amasser en peu de temps, je suis parfois horrifiée.
Entendons nous bien, je ne fais pas l’apologie des fêtes sans cadeaux, je me questionne sur le sens du mot “cadeau”. Un des synonymes du mot cadeau est “présent” et cela me fait immanquablement sourire… le présent ! Quelle richesse à bien des égards.

Etre présent ! Voilà le cadeau. Présent à soi, présent à l’autre.
Présent à ce que nous consommons. Acheter et offrir en conscience. Et pourquoi pas offrir des objets que nous recyclons ? Je me souviens de l’année ou j’ai offert quelques livres de ma bibliothèque à ma filleule Marie, ses yeux pétillaient ! Nous avions échangé sur un sujet précis et j’ai cherché ce que je pouvais lui offrir en lien avec cela. Je sais qu’elle apprécie cette idée de recyclage qu’elle met en pratique toute l’année. Notre société ne nous a pas habitué à cette idée d’offrir de cette façon et pourtant… Si nous étions créatif (et certains le sont déjà), nous pourrions décider d’offrir seulement un objet qui nous appartient et recevoir un objet dont un proche est prêt à se séparer.

Développer sa présence est un vrai cadeau à bien des égards, par exemple :
Nous mangeons dans le plaisir sans nous gaver,
Nous profitons de l’instant présent et des personnes avec qui nous sommes,
Nous ne cherchons pas à recevoir plus de cadeaux mais de façon juste,
Nous allons à l’essentiel,
Nous prenons le temps d’écouter : nos ressentis, ce que l’autre nous dit,
Nous écoutons notre corps et ses messages,
Nous lâchons le mental et nous apaisons,
Nous gagnons en énergie,
etc ….

Je suis bien curieuse d’avoir vos partages sur votre façon d’envisager des fêtes de façon créative et en présence. 🙂 Si l’envie vous en dit, partagez vos idées dans les commentaires !

Que vous soyez seul.e, accompagné.e, que vous vous fêtiez Noël ou pas, que cette période soit source de joie ou, au contraire, de tensions et de souffrances, je vous souhaite une fin d’année paisible et dans l’ouverture du cœur, le plus beau des cadeaux.

Prenez soin de vous.
Puisse cette période être riche de l’essentiel et d’une conscience éveillée.

 

Hypersensible ?
Haut-potentiel ?
Mieux comprendre, vivre sereinement, être soi...
Recevez ma vidéo Emotifs Talentueux ™ :
une grille de lecture pour mieux se connaître
La confidentialité est importante pour moi, vos informations et votre e-mail ne sera pas transmis à d'autres personnes.